Quels sont les lieux incontournables à visiter sur l’Île d’Oléron ?

En France, dans la région de la Nouvelle-Aquitaine, se situe l’île d’Oléron. Elle est l’île la grande de France Métropolitaine. Elle s’entend sur une superficie de 174 km2 et compte huit communes.  Grâce à son climat plutôt doux elle fait partie des destinations touristiques préférées des français. A travers cet article, nous allons vous dire quels sont les lieux incontournables sur et à proximité de l’île d’Oléron.

Les Forts

Le Fort Boyard

Il est très certainement le lieu le plus visité à proximité d’Oléron. Il a été construit pendant sur un banc de sable, en pleine mer, appelé « la longe de Boyard ». Le Fort Boyard a été élevé au rang de monument historique dans les années 1950  et est la propriété de l’armée française. Il fait plus de 60 mètres de long et plus de 30 mètres de large. Il s’étend sur une superficie de 2 689 m2 avec des murs qui disposent d’une hauteur de plus de 15 mètres. Aujourd’hui il est surtout connu pour être le lieu où se déroule le célèbre jeu télévisé éponyme : « Fort Boyard ».

Le Fort Louvois

Il a été construit sur un rocher situé entre l’île d’Oléron et le bassin de Marennes. Aujourd’hui le Fort abrite un musée appelé le « musée de l’huître » dont les œuvres sont axées sur l’histoire du port. Les visites sont autorisées dans le fort mais uniquement d’avril à novembre.

Le Fort Enet

Entre Fouras et l’île d’Aix, se trouve un rocher du nom d’Enet sur lequel a été construit un fort il y a plus de 200 ans. Le Fort d’Enet était autrefois la propriété de l’armée française mais aujourd’hui il est devenu une propriété privée. Il fait quand même objet de visites de février à octobre et est reconnu comme un monument historique il y a de cela plusieurs années.

Les phares

Le phare de l’île d’Aix

Il y a de cela 78 ans, précisément en 1940, il fut construit sur l’île d’Aix, un phare à deux tours de plus de 20 mètres. La première tour fut construite en 1840 et ce n’est que 49 ans plus tard que fuit construite la seconde tour. Inscrit comme monument historique depuis les années 2011, il a subi de nombreuses rénovations, la dernière date de 2014. Il fait partie des phares modernes parce qu’il est automatisé et sa gestion se fait à distance. Il ne fait pas objet de visite et il n’est pas gardienné.

Le phare de Chassiron

Il se situe au niveau de la pointe Nord de l’île précisément dans la commune de Saint-Denis d’Oléron. Faisant partie des plus anciens phares encore en activité en France, le phare de Chassiron est un monument historique qui a pour but d’aider les marins durant leur voyage tant au départ qu’à l’arrivée vers le Pertuis d’Antioche. Vieux de plus d’un siècle (1836), il fait près de 50 mètres de haut et compte 224 marches d’escaliers. La portée de ses lampes s’étend sur plus de 50 km. Il dispose d’un musée composé de six salles qui s’axent sur l’agriculture, le maraichage et la pêche principalement. On y trouve aussi un jardin qui regorge de roses pour la plupart des plantes mais aussi d’autres types espèces végétales de l’île d’Oléron. Les visites guidées sont organisées par le phare pour les touristes surtout pendant les périodes des grandes vacances.

Les plages

La plage de Boyardville

De toutes les plages de l’Oléron, la plage de Boyardville est celle qui offre la meilleure vue sur le fort Boyard et l’île d’Aix. La situation géographique de la plage de Boyardville lui permet d’être à l’abri des vagues et courants marins puissants. Elle est l’endroit idéal pour pratiquer des activités nautiques (Planche à voile, Jet ski, Surf, Voile) mais aussi la pêche. Elle permet l’accès aux personnes à mobilité réduite et dispose d’un bar, d’un restaurant et des toilettes. La baignade est autorisée et la plage est totalement surveillée et cela durant toute l’année.

La Plage de la Giraudière

Sur 3 km de sable blond, s’étend la plage de la Giraudière. Elle est surveillée de juillet à septembre. Les activités nautiques telles que le surf, le char à voile sont souvent pratiquées sur la plage. La plage de la Giraudière est également reconnue pour le naturisme qui y est pratiqué au niveau du côté nord. Elle dispose d’un poste de secours, d’un bar-restaurant, bref de tout ce qui pourra être nécessaire aux visiteurs sur la plage de la Giraudière. De l’année 2001 à l’année 2016, les eaux de baignades de la plage ont été reconnues dans le classement annuel d’eau de baignade d’excellente qualité.

La plage de la Cèpe

Situé dans la commune de la Tremblade, cette plage de sable fin possède un côté sauvage et un côté urbain. Tout cela dépend de la marée et de la saison. Elle est ouverte toute l’année mais n’est pas surveillée.

Les autres lieux de l’île d’Oléron

L’Ecomusée du port des salines

L’écomusée du Port des Salines permet de faire la découverte du sel et des marais à travers 5 cabanes d’expositions. Les petits comme les grands y trouveront leur compte et leur dose de plaisir. Chaque cabane est différenciée par son thème. La 1ère cabane montre tout ce qu’il y a à savoir sur la fabrique du sel, la 2ème cabane présente la biodiversité des marais salants, la 3ème cabane présente des animaux spécifiques des marais salants tels que les bigornes et les ganiportes, la 4ème cabane présente le sel dans la vie d’aujourd’hui et pour finir la 5ème permet la découverte des paysages du sel. La durée de la visite est d’une heure et permet largement de faire le tour de l’écomusée. Durant la visite, le public a la possibilité de pratiquer certaines activités à savoir : le théâtre d’ombres, le photomaton, le livret jeux, les puzzles, et les dessins.

La réserve naturelle nationale de Moëze-Oléron

Créée en France et classée en 1985, la Réserve naturelle nationale de Moëze-Oléron est une réserve naturelle nationale située entre l’île d’Oléron et le continent. Elle s’étend sur une surface de 6 720 hectares. Sa flore est constituée d’espèces rares halophiles telles que la salicorne et l’obione. Sa faune est également constituée d’espèces rares dont la grande partie est des oiseaux. On trouve plus de 250 espèces qui sont très fréquentes dans la réserve.  La réserve naturelle compte également plus de 5 espèces d’amphibiens et plus de 25 espèces de mammifères impressionnantes et extrêmement rares.