Quelle est la différence entre gites et chambre d’hôtes ?

Pour commencer, nous allons essayer de comprendre ce qui veut dire gîtes et chambre d’hôtes. Nous dirons que le gite est un logement indépendant qui est bien équipé et meublé disposant d’un minimum de salon, d’une cuisine et de sanitaires. C’est le type qui est prévu pour recevoir un nombre de 2 à 15 personnes. La chambre d’hôtes est une chambre équipée et dotée de meubles et qui permet de recevoir les visiteurs touristes pendant plusieurs nuits contre rémunération. Ces deux logements ont peut-être des points en commun, mais présentent une certaine différence. Ces différences sont évaluées sous plusieurs formes. Allons découvrir la différence qui s’effectue entre gîtes et chambre d’hôtes.

Différence entre gîtes et chambres d’hôtes

Afin d’accueillir les visiteurs touristes dans les logements que proposent certains propriétaires, il est important que ces propriétaires disposent de gîtes ou des chambres d’hôtes. Mais ces deux logements sont institués pour accueillir les vacanciers à travers des modes différentiels.

Les gîtes

Quand un propriétaire procède à une location de gite rural, c’est qu’il propose un logement qui est indépendant de la location saisonnière qu’on remarque. Le gite est loué pour le week-end ou pour la semaine, car les vacanciers aiment profiter de leurs vacances dans la plus grande autonomie. Et le logement qui leur ait loué doit être bien équipé et permettre aux vacanciers de pouvoir préparer leur repas eux même.

Il n’y a pas de classement officiel qui est effectué, car avant de venir, les vacanciers prennent la peine d’obtenir le label qui leur permettrait de retrouver le confort. Ce label permet aux vacanciers d’apprécier le niveau de confort auquel ils prendront part en fonction de leurs exigences. Le grand travail revient aux propriétaires afin de mettre leurs expertises en jeu et de présenter un gite de qualité.

Les disposants de gîtes ruraux peuvent toutefois intégrer la Fédération des Gites de France afin de pouvoir bénéficier du label et du classement de leur propre gite entre un à cinq épis. Un propriétaire est plus rassuré de voir sa location classée gite de France et cela va de même pour le locataire. Le locataire voit en cela que le propriétaire a fait un grand travail en se faisant évaluer par un organisme évaluateur des meublés de tourisme de son gite.

Les chambres d’hôtes

Les chambres présentent quelques caractéristiques le ralliant à des hôtels. Comme on le constate plus souvent dans les hôtels, les vacanciers sont souvent dirigés vers des chambres et ne se gênent plus pour quoi que ce soit. Les chambres sont prêtes avant qu’ils ne viennent et ils ne se dirigent que dans les chambres qui leur sont réservées. Le matin, ils se retrouvent tous dans la salle à manger pour y prendre le petit déjeuner que le propriétaire se charge d’offrir ou par des gens qui sont employés par le propriétaire pour le travail. Souvent dans les hôtels, on remarque qu’il y a un important investissement personnel. Ce qui est également remarqué au niveau des chambres d’hôtes où on note une prise en charge de l’entretien des draps, du petit déjeuner et du linge de toilette. Le propriétaire doit faire aptitude de présence tout au long de la journée afin de pouvoir répondre aux différentes questions et de gérer les arrivées et les départs des vacanciers. Il est aussi important de comprendre que pour opter pour les chambres les propriétaires sont contraints d’accepter et de partager leur toit avec des hôtes qui sont de passage pendant une année ou une partie de l’année.

Les chambres d’hôtes n’excèdent pas cinq chambres. Même si le propriétaire dispose de plus de cinq, il ne peut pas excéder la barre de location qui est de cinq chambres au maximum. C’est à ce niveau qu’on remarque la nuance entre hôtel et chambres d’hôtes. Le nombre de personnes que doit accueillir le propriétaire est limité à 15 personnes. Les chambres que met le propriétaire à la disposition des vacanciers doivent avoir accès à une salle de bains et un w.c.. Mais, cela ne voudrait pas dire que toutes les chambres doivent avoir leur propre salle de bains. Les vacanciers seront parfois obligés de se partager les salles d’eau.

Les propriétaires ont une certitude sur le niveau de confort que désirent avoir les vacanciers et surtout la décoration très soignée des chambres. On peut donc que les vacanciers aiment eux-mêmes passé la décoration des chambres afin de les rendre plus authentiques et plus personnalisés. Cela fait faire ressortir tout le charme des chambres d’hôtes ce qui les rend parfois plus différents des chambres d’hôtel qui ont un modèle standardisé.

Quand on opte pour les chambres d’hôtes, le repas est assuré et c’est ce qui fait que lus de 40 % des vacanciers aiment ce module. Mais cela ne veut pas dire que c’est un restaurant qui est ouvert prenant en compte cinquante couverts. C’est devant une table familiale que les repas sont servis en fonction du nombre d’hébergements. Il n’y a pas de carte variée concernant les repas, car la nourriture proposée doit être unique et présentant une cuisine de qualité avec des ingrédients de la région.

Quelles sont les formalités ?

Quel que soit le type de mode qu’un propriétaire décide d’ouvrir, il est impératif de le déclarer à la mairie. Il peut le faire par courrier électronique ou par courrier en y inscrivant accusé de réception et inscrire un certain nombre d’éléments comme la capacité d’accueil et le nombre de chambres. Lorsque cela n’est pas fait, le propriétaire sera contraint de payer une amende de 450 euros. Les gîtes et les chambres doivent respecter certaines règles.

En somme, nous pouvons dire que la différence entre gîtes et chambres d’hôtes est constatée de la présentation et de leur mode d’évaluation qui fait ressortir de nombreux paramètres.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*